tendances du recrutement

Les tendances du recrutement en 2016

Notre vision concernant les tendances du recrutement pour les 5 ans à venir

  • Les Réseaux sociaux vont progressivement marquer de manière indélébile les tendances du recrutement en entreprises. Les recruteurs seront susceptibles de passer plus de temps sur les sites de médias sociaux comme LinkedIn et Facebook, voire même Twitter, pour y effectuer leur activité de recrutement, trier et identifier les candidats, et également rester connectés avec eux pour garder un vivier déjà analysé.
  • Les entreprises pourraient certainement envisager d’investir un budget alloué essentiellement au recrutement par réseau social, ou à la formation au développement de nouvelles stratégies visant à utiliser au mieux les applications de recrutement sur les médias sociaux.
  • Les services de Ressources Humaines peuvent employer des internautes surfant sur les réseaux sociaux comme personnel chargé de parcourir à la recherche des candidats sur les sites de médias sociaux , ce qui jouerait un rôle premier dans le processus de recrutement.
  • Des entretiens d’embauche peuvent probablement être précédés des interactions en ligne avec les candidats via un site de médias sociaux, et la méthode de communication pendant ce processus de recrutement peut bien passer des appels téléphoniques aux e-mails en passant par la Messagerie Instantanée, les Chats en ligne, sans parler des communications vidéo via Skype ou Facetime.
  • Tandis que les médias sociaux vont continuer à peser plus lourd dans l’embauche, les schémas de recrutement hors-ligne plus traditionnels peuvent diminuer d’importance ou même être remplacés par des méthodes similaires en ligne telles que les conférences, discussions de groupe multi-conférences sur les médias sociaux.
  • Les demandeurs d’emploi pourraient avoir à réaliser et présenter leur curriculum vitae en ligne par le biais des profils professionnels Facebook et LinkedIn. Il y a de fortes chances qu’il faille désormais devoir connaitre certains langages de programmation pour créer un « CV-site » et des portefolios en ligne.
  • Les développeurs d’applications vont, en toute logique, continuer à construire des applications basées sur le recrutement de médias sociaux pour améliorer ce que l’on appelle désormais le « e-recrutement ». D’autres applications de recrutement en un seul clic vont émerger, et les médias sociaux « grand public » tout comme les agences et cabinets de recrutement vont avoir à se reconvertir en véritable Réseau Sociaux d’Entreprise (RSE).
  • Comme vous vous en doutez, avec l’avantage de sa popularité et son coté envahissant, Facebook sera un concurrent solide en tant que réseau professionnel, juste au dessus de LinkedIn.
  • Et avec la même approche, Google va jouer un rôle plus évident pour faciliter le recrutement en créant des outils dédiés à l’Emploi et son marché en ligne.
  • Les entreprises vont au final, sans doute, encourager les demandeurs d’emploi à candidater grâce à des applications ou formulaires ultra-rapides et simplifiés sur les médias sociaux. Ainsi, autant pour la candidature que son examen, le processus se retrouve raccourci puisque les données enregistrées sur les site de médias sociaux seront instantanément récupérées.

En résumé, les médias sociaux continueront à jouer un rôle essentiel dans les processus de recrutement en 2016 et de façon croissante.
Alors, vous, qu’en pensez-vous? Exprimez-vous sur nos réseaux sociaux et même en ligne en nous laissant vos commentaires ou votre vision des tendances du recrutement en France et ailleurs.

Laisser un commentaire