competences professionnelles

Les 5 competences professionnelles pour obtenir un emploi

En ces temps de chômage croissant, quelles sont les competences professionnelles qu’il faut conserver précieusement comme un couteau suisse?

Quelles priorités un candidat doit-il avoir en termes de développement des competences professionnelles?

  1. Esprit d’entreprise

Comment décrire de façon fiable le sentiment ressenti par l’employeur étudiant le profil d’un candidat lors d’un entretien? Quoi de plus rassurant d’avoir la certitude que son futur employé aura la capacité – tant recherchée – de se prendre en main en toute autonomie et d’entreprendre en plus les missions qu’on va lui confier avec une grande motivation. C’est cela l’esprit d’entreprise : une sensation d’avoir toujours travaillé dans la société. D’autres appelleront cela une grande assurance. Mais gérer des projets en ayant conscience des risques amenés par les objectifs relève d’une véritable maitrise de son sujet.

Cela consiste en pratique à effectuer un véritable audit de la société convoitée, débouchant sur une analyse de ses points forts et ses axes de progrès.

  1. Innovation créative

Innover en entreprise s’assimile à l’une des competences professionnelles basées sur la recherche constante de la nouveauté et de la curiosité au service de la société, dans le but d’acquérir ou conserver une image dynamique et inventive. Il s’agit de cerner les nouveaux enjeux du marché concerné à court et moyen terme, que ce soit sur le plan du fond ou de la forme. Comment proposer de nouvelles idées pour ne pas rester dans la vieille rengaine?

Un candidat doté de cette competence (ou cherchant à l’acquérir) devra savoir sélectionner les bons outils favorisant sa créativité et celle de son entreprise (ex: méthode de réflexion moderne, utilisation de technologie améliorant le rendement, expérimentation et phases de test…) et par la mise en place d’un cadre propice à lui apporter des idées nouvelles (veille technologique, documentation, voyage, veille concurrentielle).

  1. Flexibilité

Ce terme souvent mal maitrisé dans le langage courant doit absolument être bien défini en contexte professionnel. Notre capacité à réagir en situation de changement d’environnement ou évolution de façon répétée doit permettre de développer une transversalité ou polyvalence professionnelle. L’adaptation est la capacité à gérer ces changements sans doute sera perçue par les recruteurs comme un critère ou facteur clé de réussite.

Cela implique concrètement pour un candidat de :

  • développer des connaissances dans plusieurs disciplines
  • être capable de classer ses expériences en situations ayant amené l’acquisition de nouvelles competences
  • nommer ces nouvelles competences pour les mettre en avant face aux exigences du marché.

Le goût d’apprendre, de vouloir relever des défis en dépassant les difficultés des missions inconnues et non maitrisées sont un plus.

  1. Organisation

La diversité des projets et la masse d’informations croissantes en entreprise appellent à une augmentation de la productivité personnelle tout en opérant une réduction des effectifs. Ainsi, ces nouvelles priorités ont créé des pratiques organisationnelles et fonctionnelles plus précises et calibrées. Les employés devront donc disposer d’une competence de gestion dans des domaines variés :

  • Economie et gain du temps
  • Gestion des priorités
  • Gestion de son environnement de travail (distance ou au bureau,)
  • Automatiser le plus possible les tâches répétitives (bureautique, traitement de texte, classement et tri)

En dehors de cette attitude méthodique d’anticipation des actions répétées et des requêtes d’accès aux archives, le recours à des outils numériques s’avèrent indispensables.

  1. Communication web

Cette competence est aujourd’hui même devenue un prérequis à l’accès au travail , quel que soit le domaine d’activité visé. La connaissance, voire la maitrise, des outils numériques est rédhibitoire car elle symbolise l’intérêt prêté par le candidat à l’emploi au marché de l’économie.

3 actions synthétisent la capacité à se servir de la communication web en milieu professionnel :

  • Rechercher, saisir, modifier, et supprimer les informations pertinentes d’une base de données
  • Réaliser un contenu représentant une vraie valeur ajoutée sur le marché.
  • Diffuser (partager) ces contenus multimédias sur les différentes plateformes (Blog, réseaux sociaux, mails…)

 

Voici donc les 5 principales competences professionnelles à développer, puis à mettre en avant lors de vos futures candidatures à un emploi.

Vous êtes déjà en mode recherche massive : soignez votre CV et lettre de motivation en mettant à profit les de cet articles et postulez de façon spontanée ou en ligne. Pour organiser votre recherche, aidez-vous du site Jobannonce.fr qui regroupe les annonces d’emploi des principaux moteurs de recherches.

Laisser un commentaire